Dépollution des eaux pluviales par le gazon

Dépollution des eaux pluviales : Dalle gazon, filtre dépolluant de l’eau pluviale

Publié le 10 octobre 2017 Picto catégorie Gestion de l’eau Gestion de l’eau

L’infiltration naturelle des eaux pluviales est une solution d’aménagement durable, à l’opposé de la gestion des eaux de pluie par les réseaux d’assainissement. Différentes techniques d’infiltration existent, permettant de réduire le risque d’inondations catastrophiques.

Certains freins subsistent pourtant à la mise en oeuvre de techniques d’infiltration. L’une des questions soulevées concerne la dépollution des eaux pluviales. Certaines études mettent en évidence le rôle dépolluant du gazon, puissant filtre grâce à son système racinaire.

Le gazon : filtre naturel de dépollution des eaux pluviales

Parmi les dispositifs de dépollution des eaux pluviales, on recommande l’utilisation de bandes de gazon filtrantes et autres surfaces végétalisées pour réduire la pollution des eaux et des nappes phréatiques. Un des leviers naturels d’assainissement de l’eau pluviale est en effet la diminution du ruissellement des eaux de surface sur les zones imperméables, routes et parkings.

L’aménagement de surfaces perméables et notamment de parkings végétalisés favorise la filtration et la dépollution des eaux pluviales, par un procédé naturel. Le GNIS (Groupement National interprofessionnel des Semences) a réalisé une compilation des résultats de différentes études sur ce sujet.

Le gazon constitue un filtre naturel pour la dépollution de l’eau de pluie. Le feutre, couche organique située sous la surface du sol, est composé de tiges, de racines vivantes et mortes et possède deux propriétés :

  • il fixe de nombreux éléments chimiques contaminants et limite leur migration directe vers la nappe phréatique
  • Il favorise le développement de la microfaune du sol

> Télécharger le document du GNIS

Dépollution des eaux pluviales & dégradation des hydrocarbures

Les surfaces des parkings engazonnés contribuent-elles à la dépollution des eaux pluviales ou sont-elles un danger pour l’environnement et les nappes phréatiques ?

Un ensemble d’études montre comment les espaces engazonnés contribuent naturellement à la dépollution des eaux pluviales, non seulement en tant que filtre pour les hydrocarbures et autres polluants, mais aussi par leur action de biodégradation.

C’est l’objet d’une étude réalisée par l’institut horticole LVG de Heidelberg en Allemagne.

Les résultats de l’étude montrent que la présence de polluants de type hydrocarbures dans le sol conduit au développement de micro-organismes. Plus la quantité d’huile dans le sol est élevée, plus la dégradation des hydrocarbures par les micro-organismes augmente.

Le gazon a donc un réel pourvoir de filtre dépolluant et contribue de façon naturelle à la dépollution des eaux pluviales. L’étude aboutit à la recommandation de l’aménagement de parkings végétalisés perméables pour lutter contre les hydrocarbures présents dans l’environnement.

La dalle pré-engazonnée O2D GREEN, dispositif de dépollution des eaux pluviales

Le puissant système racinaire de la dalle gazon O2D GREEN constitue à lui seul un dispositif de filtre efficace pour la dépollution des eaux pluviales.

Semé sur un substrat organique de grande qualité, le gazon des dalles O2D GREEN se développe durant un minimum de 2 mois (souvent plus) avant récolte des dalles pour une pose immédiate sur les parkings à végétaliser. Il développe un système racinaire conséquent et vigoureux dans les alvéoles ce qui favorise un enracinement rapide dans les fondations fertiles lors de la pose.

La densité de la surface engazonnée est de l’ordre de 80% à 90% de la surface couverte. L’installation de ce dispositif naturel de dépollution des eaux pluviales doit impérativement se faire sur une fondation fertile en mélange terre/pierre de qualité.

Ceci permet au système racinaire de se développer en profondeur (jusqu’à plus de 50 cm) et de jouer son rôle d’épurateur et d’assainissement de l’eau pluviale pour toutes sortes de contaminants, contribuant ainsi à la dépollution de l’eau de pluie.

Voir d’autres actus

Publié le 2 novembre 2017
Picto catégorie Gestion de l’eau Gestion de l’eau
Loin des constructions traditionnelles d’évacuation par les réseaux, l’infiltration naturelle est une technique alternative de gestion des eaux pluviales. Le système TTE® répond aux enjeux de l’infiltration des eaux pluviales par une solution technique hautement perméable et résistante, capable d’absorber 100% des précipitations et de retenir jusqu’à 100 L d’eau/m².
En savoir plus
Publié le 25 octobre 2017
Picto catégorie Urbanisme Urbanisme
Les revêtements perméables pour parkings réalisés en dalles engazonnées ont parfois mauvaise réputation. Un parking végétalisé offre de nombreux bénéfices. En plus de permettre l’infiltration naturelle des eaux pluviales, il participe au retour du vert en zone urbaine et possède des vertus environnementales incontestables. Il mérite donc une mise en œuvre particulière. Ces 5 conseils […]
En savoir plus
Publié le 25 octobre 2017
Picto catégorie Gestion de l’eau Gestion de l’eau
Halte au tout-béton et au tout-tuyaux ! Pour gérer les eaux pluviales de manière intégrée, d’autres solutions existent et permettent de lutter contre l’imperméabilisation des sols ! Le parking écologique est une réponse environnementale et paysagère aux enjeux de gestion des eaux pluviales : une solution anti-inondations en faveur de la biodiversité ! Découvrez comment […]
En savoir plus