Végétalisation de l'espace public

Végétalisation de l’espace public : un partenariat citoyens-décideurs ?

Publié le 16 septembre 2021 Picto catégorie Biodiversité Biodiversité

La végétalisation de l’espace public ne relève plus de l’agrément. Devenue une mesure phare de la réappropriation de la ville par les citoyens, elle répond aux nouveaux impératifs d’écologie et de mieux-vivre ensemble.

 

De nombreuses solutions favorisent la multiplication des espaces verts dans l’espace public : l’espace vert géré ou sauvage, les espaces de culture partagés, le compost de quartier, l’upcycling ou encore le parking végétal.

Le partenariat avec les habitants : la clef de la végétalisation de l’espace public

Le temps où seules les collectivités s’efforçaient de verdir les trottoirs semble bel et bien révolu. À l’heure de l’urgence écologique, les habitants des zones urbaines privilégient la végétalisation au débroussaillage. Encadrées par l’autorité communale, les initiatives citoyennes fleurissent pour réconcilier ville et nature.

Et cette réappropriation de l’espace public a du bon. Pour les citoyens, il ne s’agit plus de vivre en ville, mais d’y habiter en prenant en main l’amélioration de leur quartier. Les motivations à la végétalisation ne manquent pas. On parle de rôle social, d’écologie urbaine, de bien-être et de sensibilisation à la nature. Une implication qui va de pair avec la durabilité des solutions déployées.

 

5 idées durables pour multiplier les espaces verts dans l’espace public

La végétalisation ne se réduit pas à quelques plantations. Désormais, les concepts de préservation environnementale et de durabilité l’emportent sur le simple espace vert.

L’espace vert géré ou sauvage

Quand on pense végétalisation, on pense (à raison) espace vert. Toutefois, les traditionnels poumons de verdure égalisés ont fait leur temps. Ils s’accompagnent aujourd’hui du retour d’espaces naturels sauvages. Réserves de faune et de flore (notamment de plantes mellifères), ce sont de véritables écosystèmes qui prospèrent spontanément dans les quartiers.

Les espaces de culture partagée

En ville, cultiver son lopin de terre relève du fantasme. Pourtant, le jardinage urbain a rarement fait autant d’émules. La végétalisation entraîne l’essaimage de potagers dits « partagés » dans l’espace public. Pour les uns, il s’agit d’un premier pas vers l’autosuffisance. Pour les autres, c’est le plaisir du jardinage qui prime.

Le compost de quartier

Et pour faire pousser de bons légumes, quoi de mieux qu’un compost fait maison ? Grâce aux composteurs de quartier, ce privilège n’est plus réservé qu’à la campagne. Ce vecteur de végétalisation ne représente pas seulement un atout dans la gestion des déchets organiques. Pour les citoyens, il s’agit également d’une façon saine de s’entraider entre voisins.

L’upcycling

Aussi appelé « surcyclage », l’upcycling consiste à faire du neuf avec des matériaux inutilisés. Cette revalorisation des déchets se retrouve dans la mode et la décoration. Mais aussi dans l’espace public avec le mobilier urbain. La créativité s’inscrit ici dans un souci d’éco-responsabilité et de réduction des déchets. Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme !

Le parking végétal

Bien que souvent inévitable, la voiture n’est pas incompatible avec les projets de végétalisation. Le stationnement végétalisé est une solution pérenne pour créer un espace vert en plein centre urbain. Mais surtout, il sert un enjeu écologique majeur en rétablissant les fonctions naturelles des sols.

Nos réalisations

végétalisation de l'espace public

Prairie urbaine

 

végétalisation de l'espace public

Potager partagé

 

végétalisation de l'espace public

Parking végétalisé – Worhmout

L’exemple de Bruxelles en matière de végétalisation

La complémentarité collectivités-citoyens dans la végétalisation de l’espace public s’exprime avec panache à Bruxelles. La capitale belge se démarque par la création d’une plateforme numérique citoyenne réservée à la végétalisation de ses rues. Avec le soutien du service Espaces Verts, la ville distribue conseils et bonnes idées pour combler les envies de verdure des habitants.

Au programme : adopter un arbre, fleurir la façade de son immeuble ou installer un bac de jardinage partagé. L’accès aux permis de végétalisation a même été simplifié. Cette initiative va au-delà de l’engagement écologique. La plateforme Ça plante pour moi œuvre pour reconnecter les citadins et faire émerger de nouvelles façons d’habiter l’espace public bruxellois.

Vous souhaitez participer à la végétalisation de l’espace public ? Les allées et parkings drainants vous offrent une réponse économique et écologique. Découvrez dès aujourd’hui nos solutions durables et contactez-nous pour une prestation de conseil personnalisée.

 

Nos solutions

X
Documentation
Pour accéder aux téléchargements privés et bénéficier de l’ensemble de notre documentation technique, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.
Un email vous sera envoyé avec un lien d’accès permanent (si vous ne le recevez pas immédiatement, pensez à vérifier vos courriers indésirables).

    Les adresses mail ne sont pas identiques
    *Champs obligatoires
    Nous respectons les principes de la protection des données personnelles. Pour connaître et exercer vos droits concernant les informations collectées via ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de protection des données personnelles.