Cours oasis revêtement perméable et végétalisé

Cours Oasis : la végétalisation et l’infiltration pour des cours d’écoles adaptées au changement climatique

Publié le 15 juillet 2019 Picto catégorie Gestion de l’eau Gestion de l’eau

Les premières cours d’écoles Oasis ont vu le jour en 2018 dans la capitale française. A la rentrée 2019, ce sont 28 nouvelles cours Oasis qui ouvriront leurs portes aux parisiens. Le projet des cours d’école Oasis est issu de la stratégie de résilience de la ville de Paris.

Mené en partenariat avec le LIED de l’Université Paris Diderot, le LIEPP de Sciences Po, le CAUE75, la Ligue de l’enseignement de Paris et Météo France, le projet Cours Oasis a été lauréat de l’appel à projet « Action urbaine innovante » et co-financé par le FEDER.

Projet des cours oasis : pourquoi agir sur les cours d’écoles ?

Les cours d’écoles et collèges représentent 70 hectares de surface reparties sur le territoire parisien. Ce sont des surfaces bétonnées et imperméables qui contribuent grandement à la formation des îlots de chaleur urbains. Météo France prévoit d’ici la fin du siècle une moyenne de 10 à 25 jours de canicule par an. Ces espaces sont donc des opportunités d’action pour la création d’îlots de fraîcheur. Les cours d’écoles et de collèges forment en effet un maillage important, dans la mesure où l’on en trouve dans tous les quartiers.

La dimension pédagogique et sociale a également une place centrale dans le projet des cours Oasis. L’objectif est de rapprocher les enfants de la nature, leur permettre d’accéder à des lieux mieux adaptés à leurs besoins : création de zones de calme, de jeu, d’apprentissage et d’activité physique. Les cours Oasis représentent un levier pour garantir le bien-être des élèves et les sensibiliser à l’environnement.

Dans la presse :

Quelles solutions pour aménager les cours d’écoles Oasis ?

La transformation des cours Oasis répond donc à un cahier des charges qui intègre les solutions suivantes :

  • Végétalisation : accroître la couverture végétale des cours d’école par la plantation d’arbres, la mise en œuvre de murs et toits végétalisés, de jardins et potagers pédagogiques
  • Revêtement de sol perméable : remplacer les surfaces asphaltées par des revêtements de sol perméables, adaptés aux fortes chaleurs, ainsi que des surfaces de pleine terre
  • Fontaine : création de zones de fontaines et jeux d’eau
  • Ombrière : création de zones ombragées, végétales ou artificielles

Solutions de revêtement pour cours oasis perméables

Autres initiatives pour des cours d’écoles perméables et végétalisées

Appel à Projet Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse : « Un coin de verdure pour la pluie »

L’agence de l’eau RMC lance un appel à projet pour désimperméabiliser et végétaliser les cours d’école. Objectifs : gérer les eaux pluviales à leur point de chute, remettre l’eau au coeur de la ville et s’adapter au changement climatique. Montant des aides : jusqu’à 70 % du montant du projet (enveloppe financière de 5 M€). Dépôts des projets : jusqu’au 15 septembre 2020.

En savoir + sur le site de l’Agence de l’eau

Télécharger la fiche d’information

Revêtements perméables adaptés à l'aménagement des cours d'écoles

Le système TTE® est modulaire : les remplissages en pavés ou gazon permettent de créer des surfaces perméables et végétalisés tout en garantissant l’accessibilité. Il est donc parfaitement adapté à l’aménagement de cours d’écoles perméables et vertes.

Son concept de sol ouvert garantit un rafraîchissement de l’air et du sol, au contraire de l’asphalte qui emmagasine la chaleur et la relargue tout au long de la journée et de la nuit. Il permet l’infiltration des eaux pluviales et est favorable à la biodiversité des sols.

Dalle TTE pour cours d'écoles oasis

Voir d’autres actus

Publié le 10 octobre 2017
Picto catégorie Biodiversité Biodiversité
Restaurer la biodiversité en milieu urbain apparaît comme un enjeu primordial des projets d’aménagements. Le bâti à biodiversité positive n’est plus une utopie, des solutions techniques existent et se révèlent très efficaces. Comment préserver la biodiversité et quelles surfaces prendre en compte ? Comment restaurer les fonctions d’origine du sol ? Les bénéfices des techniques […]
En savoir plus
Publié le 7 décembre 2017
Picto catégorie Biodiversité Biodiversité
Pionnière en la matière, la ville de Berlin exploite le Coefficient de Biotope par Surface (CBS) dans ses projets de construction depuis 1998. En France, le CBS apparaît lors des débats sur le projet de loi ALUR en tant qu’indicateur d’aménagement durable. Une enquête menée en 2015 par l’Observatoire de la biodiversité végétale montre que le coefficient […]
En savoir plus
Publié le 24 octobre 2018
Picto catégorie Urbanisme Urbanisme
La ville d’hier n’est plus adaptée aux enjeux climatiques d’aujourd’hui. Le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) découle de plusieurs facteurs liés à la densification de l’urbanisation, aux méthodes d’aménagement et aux activités humaines. Pour révolutionner la conception urbaine au profit du bien-être en ville, deux éléments sont déterminants : Le choix de stratégies d’aménagement durable et des solutions techniques performantes aux bénéfices multiples (environnement, santé publique, […]
En savoir plus
X
Documentation
Pour accéder aux téléchargements privés et bénéficier de l’ensemble de notre documentation technique, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.
Un email vous sera envoyé avec un lien d’accès permanent (si vous ne le recevez pas immédiatement, pensez à vérifier vos courriers indésirables).

Les adresses mail ne sont pas identiques
*Champs obligatoires

Nous respectons les principes de la protection des données personnelles. Pour connaître et exercer vos droits concernant les informations collectées via ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de protection des données personnelles.